Synoméga : la virtualisation des serveurs

Qu’est-ce qu’un serveur virtuel ?

Synomega-image-a-la-une-virtualisation-des-serveursUn serveur sert à centraliser toutes les données d’une entreprise afin de simplifier la gestion des données informatiques et des sauvegardes.

La « virtualisation » du serveur permet d’optimiser l’utilisation des ressources, tout en conservant les caractéristiques générales d’un serveur dédié classique, que ce soit en termes de fonctionnalité ou de sécurité. 

Un serveur virtuel ou « serveur dédié virtuel » est une machine physique « découpée » en plusieurs serveurs « virtuels » indépendants et autonomes, qui communiquent avec d’autres entités du même type. 

De nombreuses entreprises font usage de serveurs virtuels qui permettent une évolution sur le plan technologique à savoir : une disponibilité accrue, le basculement en cas de panne, la vitesse de traitement et la flexibilité.

Une économie de frais fixes avec les serveurs virtuels 

Les serveurs virtuels engendrent des économies de frais fixes, dont les économies d’énergie liées à la non-utilisation de locaux climatisés mais aussi à la surface des locaux eux-mêmes.

Si vous faites appel à Synoméga pour l’infogérance de votre SI, les coûts de maintenance, le temps d’administration, les besoins en infrastructures et la consommation énergétique seront encore plus faibles pour votre entreprise.

Les avantages techniques des serveurs virtuels 

  • Une meilleure sécurité pour votre SI

La virtualisation des serveurs permet de séparer les différentes tâches d’un serveur physique en plusieurs machines virtuelles distinctes. Ce cloisonnement des services est un levier pour éviter la propagation de malwares.

  • Un PRA et PCI plus faciles à gérer

Les machines virtuelles accélèrent la reprise en cas de sinistre ou de basculement d’un serveur. Le fait qu’un serveur virtuel puisse être dupliqué sur un seul serveur physique permet de passer de l’un à l’autre sans perte de productivité pour l’entreprise.

  • Une garantie anti-obsolescence

Une partie de votre SI, comme votre progiciel de gestion intégré (PGI ou ERP) est susceptible de fonctionner sur un serveur dédié, du fait d’une configuration spécifique. Assurer le renouvellement de ce serveur dédié, qui n’est utilisé que par une seule application, est souvent peu rentable.
Des outils de conversion permettent de transformer les serveurs physiques en machines virtuelles (VM). Une fois cette opération exécutée, votre serveur ERP virtualisé pourra basculer d’une machine en fin de vie vers un serveur neuf, par simple migration à chaud de la machine virtuelle.

  • Un gain de temps … et d’argent

Les serveurs virtuels sont administrables à distance (infogérance). Cet avantage favorise un service plus rapide et plus agile que les serveurs physiques.

  • Des sauvegardes simplifiées

Les machines virtuelles étant des logiciels, cela simplifie les opérations de sauvegarde des données. La tâche s’avère encore plus aisée lorsque cette sauvegarde est externalisée.

Des avantages du côté des infrastructures des entreprises

  • Les VM (machines virtuelles) évitent la prolifération des serveurs (accès au web, collecte des emails, stockage des données informatiques, commerce électronique, …) 
  • L’installation, le déploiement et la migration facilités des machines virtuelles d’une machine physique à une autre.
  • Moins de serveurs donc moins de racks et moins d’équipements réseaux

Toutes ces stratégies entraînent une économie substantielle sur l’espace physique que peut occuper l’entreprise.
Pour l’optimisation des ressources de votre parc informatique, faites appel à Synoméga, expert en infogérance de votre système informatique.

Contactez-nous dès maintenant via notre formulaire !

Laissez un commentaire